Un départ bien organisé

Un départ bien organisé - Simone King

Personne n'aime penser au fait qu'un jour notre vie s'arrêtera et le plus souvent, c'est lorsque qu'on perd un parent ou un ami proche qu'on se souvient que la vie sur terre n'est pas éternelle.

C'est exactement ce qui m’est venu à l'esprit la semaine dernière, lors de l'enterrement de mon neveu Denis. Il venait tout juste d'avoir 40 ans et semblait en très bonne santé, il faisait attention à son régime et allait au gym 2 fois par semaine. Mais il y a 10 jours, il a eu une crise cardiaque au bureau et est décédé sur le coup. Sa femme pense que c'est le stress quotidien de son travail qui lui a coûté la vie. Toute la famille était vraiment en état de choc, car Denis était un bon vivant et tout le monde adorait sa joie de vivre. Quant à moi, je dois avouer que son décès m'a fait réaliser qu'il était temps pour mon mari et pour moi de penser à finaliser notre succession. Nous venons tous les deux de passer la soixantaine et nous avons 2 enfants, qui bien sûr, hériteront de tous nos biens lorsque nous ne serons plus de ce monde. En fait, nous avons commencé à nous en occuper il y a quelques années, mais je pense qu'inconsciemment, nous ne sommes pas allés jusqu'au bout des choses pour ne pas avoir à penser à notre mort. Mais après le décès de mon neveu Denis à tout juste 40 ans, j'ai discuté avec mon mari et nous avons décidé de nous occuper de notre succession au plus vite.

Nous ne sommes pas riches, mais nous possédons une petite maison de campagne, que mon mari a hérité de ses parents, en plus de la maison dans laquelle nous vivons depuis de nombreuses années. Aussi, nous avons un petit capital venant de la vente de notre ancien restaurant. Mon mari était cuisinier de profession et je m'occupais de l'administration du restaurant. Mais bien sûr, pour gérer notre succession, nous avions besoin d'un expert en planification financière. Par chance, mon frère Gérard a pu nous aider, car son meilleur ami Alain, travaille dans cette profession depuis près de 12 ans. Nous n'avons pas hésité à lui confier notre succession, car nous connaissons Alain depuis très longtemps et nous savons qu'il est très compétent dans son domaine. Nous lui avons donc demandé de se charger de toutes les formalités concernant l'héritage que nous laisserons à nos enfants. Il nous a informés que cela prendrait un certain temps avant de pouvoir tout finaliser. Toutefois, dès l'instant où Alain a accepté de s'occuper de notre succession, un grand poids est tombé de nos épaules. Nous pouvons maintenant profiter des années qui nous restent avec l'esprit tranquille, sachant que nos enfants bénéficieront de nos biens sans aucun problème, ce qui n'aurait certainement pas été le cas, si nous n'avions pas finaliser notre succession. Chacun sait que les problèmes d'héritage peuvent diviser des familles, le mieux est donc de tout faire pour les éviter. La vie est bien trop courte pour se disputer !