L’amour est dans le pré ou dans la rue ?

L’amour est dans le pré ou dans la rue ? - Simone King

Tout le monde connaît cette expression n'est-ce pas ? L'amour est dans le pré, et pourquoi pas dans la rue, au travail, à la plage, à la montagne ou je ne sais où encore ?

 

Bon, je l'admets, aujourd'hui je suis un peu remonté, j'ai envie de m'en prendre à tous ces clichés qui nous amusent et nous fatiguent à la fois.

 

D'ailleurs pourquoi dans le pré ? Parce que cela correspond à l'image de deux amoureux qui batifolent dans les herbes hautes ou dans les champs de coquelicots ? Finalement, est-ce que cette référence ne nous vient-elle pas encore de notre culture cinématographique commune ?

Aujourd'hui, il y a encore tellement de préconçus et d'idées déjà établies par nos prédécesseurs que l'on ne sait plus vraiment comment qualifier une relation ou même un amour naissant. D'ailleurs pourquoi doit-on toujours utiliser ces expressions comme si elles étaient LA référence obligatoire et universelle ?

Beaucoup de questions et des réponses, je crois qu'on peut en soumettre de nombreuses. Mais finalement, mon analyse, peut-être erronée à vous de me le dire, est que nous agissons simplement par rapport à notre éducation. Mon père était planificateur financier mais celui de mon ami était vétérinaire, et pourtant, nous utilisons tous les deux les mêmes expressions.

 

Par contre, nous sommes de la même génération et par conséquent, nos parents aussi. Alors il est plutôt logique que nous ayons à peu près les mêmes références, quelles soient cinématographiques ou culturelles.

Je crois qu'il serait pertinent pour un sociologue de métier d'analyser et de décrypter tous ces comportements liés à notre éducation ou à notre génération, je suis persuadé qu'on y retrouverait de grandes similitudes voire même des ressemblances tout à fait frappantes chez des personnalités pourtant tout à fait différentes. Affaire à suivre, je vais envoyer quelques courriers...